Expérience d’un sophrologue

 Expérience d’un Sophrologue 

Nous mettons le plus souvent un pied chez le sophrologue quand nous avons un besoin. Celui par exemple, d’augmenter sa réussite, ou gérer une maladie chronique, une douleur ou bien vaincre une peur, dépasser un deuil. Les résultats de la sophrologie sont tangibles, visibles dans la vie  quotidienne . Mais ce qui est plus précieux, plus discret, plus profond,  c’est la transformation intérieure qui s’opère en chacun de nous. Le colérique s’apaise, le peureux ose, le timide se révèle, l’écorché rayonne à nouveau, l’amour est là présent en chacun.

La sophrologie comme révélateur d’amour de soi, d’amour en soi

Oui, j’ai prononcé un mot tabou : l’amour. Il ne s’agit pas ni d’amour compulsionnel, ni fusionnel,  le ‘je veux, je te veux, tu me veux, il me veut’. mais simplement, il s’agit plutôt de ‘j’aime, je m’aime, je t’aime, je vous aime’. L’amour qui permet de contempler la beauté en soi et autour de soi. L’amour qui permet d’être en harmonie à l’intérieur de soi. De le ressentir tout autour de soi, l’amour de soi, l’amour des autres, la compassion, la bienveillance, l’empathie, la patience, la confiance en soi, l’altruisme.

La sophrologie nous reconnecte avec notre moi profond, notre vrai nature profonde, notre beauté intérieure, notre acceptation de nous-mêmes.

Nous ressentons cet émerveillement, cet apaisement intérieur en fin de séance de sophrologie. Alors, nous pouvons alors consciemment choisir de se l’offrir pour les jours à venir et d’en faire profiter son entourage, juste en étant présent à soi, juste en étant soi.

La sophrologie enveloppe des pieds à la tête

La sophrologie ancre dans le sol, habite le corps, libère les sensations, les perceptions agréables que nous générons dans la séance. Elle nous fait redécouvrir notre corps, fait vibrer nos perceptions, nos sensations, nos émotions.

De plus, la pratique debout des exercices de relaxation dynamique favorise cet ancrage dans la terre. Ses stimulations activent la perception de notre schéma corporel, notre enveloppe charnelle et de ce qu’il y a à l’intérieur. Séance après séance nous ne nous sentons plus vide à l’intérieur mais rempli de plénitude. Quel bien-être !

Enfin, la sophrologie et son principe d’action positive nous initie à la psychologie positive. Toute l’énergie, toutes les pensées canalisées pendant l’exercice de sophrologie s’orientent en fin de séance vers un projet, un espoir, une espérance. Tout est canalisé, prêt à se projeter dans notre vie. Pour certains, cela rappelle la loi de l’attraction. Pour tous, cet équilibre, cette harmonie générée par l’exercice de sophrologie diffuse, rayonne, est palpable et devient disponible pour ce que nous désirons vraiment.

Aussi, la psychologie positive, c’est aussi accueillir ce qui est, sans jugement positif ou négatif. C’est être là avec soi, avec les autres, conscient de la réalité objective des choses, des événements, sans vulnérabilité. Etre en pleine conscience.

La sophrologie, une école d’Être comme facilitateur de la vie

La confiance en soi est une qualité que souvent les parents demandent pour leurs enfants : “Donnez-lui confiance en lui”. Au début de ma pratique, j’utilisais en plus des séances de sophrologie, des exercices spécifiques de confiance en soi. Au bout d’un moment, j’ai noté que tous ceux qui pratiquaient la sophrologie ressentaient la présence de confiance en eux, de force intérieure, de sérénité et d’amour.

Chaque posture de sophrologie nous verticalise, nous relie entre la terre et le ciel, nous aide à trouver notre juste place, ce fameux ‘je suis bien là, je suis pleinement Moi’.

Renforcé de cette confiance en soi (qui veut dire : se fier à soi, avoir foi en soi), l’enfant, l’adolescent, l’adulte se remet à habiter son chemin de vie, à oser être, à vivre pleinement en conscience. C’est peut-être là, la force intérieure de la sophrologie, ce supplément gagné en plus de la demande initiale exprimée au premier rendez-vous. Ainsi, les personnes en témoignent ainsi : ‘je n’ai plus mal au dos, au ventre, à la tête,.. et surtout je me sens tellement mieux dans ma peau, en harmonie, je vais bien’.

A chacun sa sophrologie pour se renforcer d’amour et le donner consciemment à soi, à une partie de son être en souffrance ou autour de soi. La sophrologie révèle l’amour. Et de l’amour à l’âme, il n’y a plus qu’un pas que l’on franchit ou transcende toujours avec le cœur.

La Sophrologie à Reims

Pour Apprendre à Gérer son stress efficacement et défintiivement